Vishing – Du pishing « façon » serveur vocal

Les internautes avertis savent se protéger du pishing et pour les autres les logiciels anti-virus le protègent de mieux en mieux.

Les fraudeurs ont trouvé d’autres méthodes qui utilisent le téléphone via un automate d’appel qui est en fait un serveur vocal (SVI) diffusant des messages pré-enregistrés.

Le serveur appelle des numéros fixes ou mobiles de l’annuaire et délivre des messages crédibles pour le commun des mortels.

Premier exemple pour récupérer des numéros de carte bancaire. Le SVI diffuse un message de soit disant votre banque qui vous signale des transactions exceptionnelle avec votre carte bancaire.

Vous devez alors rappeler d’urgence un numéro non-surtaxé, un SVI décroche vous demande de confirmer votre numéro de carte, la date de validité et bien le crypto… Voilà le tour est joué les arnaqueurs ont récupéré les informations de la carte bancaire.

D’autres variantes existent.

 

Deuxième exemple un SVI vous appelle pour vous signaler qu’un livreur n’a pas pu vous déposer un colis. Il vous invite alors à confirmer vos disponibilités en appelant un numéro surtaxé qui vous « balladera » quelques instant grâce à son serveur vocal.

Voilà le Vishing existe il vaut mieux en être informé et ne pas donner d’informations confidentielles à des machines ou des inconnus. Si vous avez soit disant soucis avec votre CB, appelez votre banque ou les numéros qui vous ont été communiqués par VISA ou MASTER CARD par exemple.

 

 

 

2 réflexions sur « Vishing – Du pishing « façon » serveur vocal »

  1. Bonjour

    Oui c’est vrai ,mais quid des autres ?
    Qu’en est t’il d’un service sérieux ? Nous par exemple .
    Nous envoyons des messages vocaux sur des fichiers sélectionnés dont les prospects ont tous donnés leurs accords au démarchages téléphonique.
    Sur ces messages vocaux nous invitons les prospects a appeler un numero audiotel 0899 pour bénéficier d’un cadeau promotionnel ( et dont la valeur est bien supérieur au cout de l’appel ).
    Bien évidemment nous mettons en place l’annonce tarifaire indiquant au préalable le cout de la communication.
    Considérez vous que dans ce cadre là ( qui respecte les régles d’éthique et de déontologie édictée par l’arcep ) notre modéle économique et notre cinématique sont viable ?
    Nous ,ainsi que nos partenaires opérateur considérons que oui.
    Pouvez vous nous éclairer et nous dire ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *